Bouddhisme

Theravada

Méditation

Vipassana

Dhamma

 

 

 

 

LES PREMIERES PAROLES DU BOUDDHA

 

 

 

Anekajâti samsâram

sandhâvissam anibbisam

gahakârakam gavesanto

dukkhâ jâti punappunam

 

A travers de nombreuses naissances,

j'ai erré dans le Samsara, cherchant

mais ne trouvant pas le constructeur

de cette maison. Pleines de souffrances

sont les naissances répétées

 

 

gahakâraka dittho'si

puna geham na kâhasi

sabbâ te phâsukâ bhaggâ

gahakûtam visankhitam

visankhâragatam cittam

tanhânam khayam ajjhagâ'ti

 

Ô constructeur, je t'ai vu

Tu ne construiras plus de maison

Toutes tes poutres sont cassées

Ton faîte est brisé

Mon cœur a atteint l'inconditionné

Acquise est la fin du désir

 

 

 

Constructeur de la maison = le « moi » illusoire

La maison = le corps

Les chevrons = les passions

Le faîte = l'ignorance.

 

 

 

 

 

Retour à la liste des Récitations en Pali

 

 

 

 

VIPASSANASANGHA

 

 

 

 

 

 

Accueil                     

 

Méditation                

 

Retraites Vipassana

 

Textes                       

 

Discours audio        

 

Lieux de retraites   

 

Chants Pali                

 

Annuaire                  

 

Photos                       

 

Contact                      

 

Liens                          

 

Plan du site               

 

 

 

 

Accueil

Méditation

Retraites Vipassana

Textes

Discours audio

 

Lieux de retraites

Chants Pali

Annuaire

Photos

Contact

Liens

Plan du site